Quel est l'impact de la situation en Ukraine pour l'industrie du jeu vidéo 

Quel est l’impact de la situation en Ukraine pour l’industrie du jeu vidéo ?

Dès le déclenchement de l’invasion de la Russie en l’Ukraine, je savais que cette situation allait avoir un impact sur les jeux vidéo. En effet, il ne s’agit plus d’une guerre entre deux armées. Le conflit aura un impact sur tous les domaines y compris l’industrie des jeux vidéo. 

Sortie repoussée par solidarité 

Le résultat direct de cette guerre est la suspension du développement de plusieurs jeux vidéo. On peut facilement comprendre cette solution par motif de solidarité avec les Ukrainiens. De plus, il ne faut pas oublier que plusieurs studios sont localisés en Ukraine. A titre d’exemple, GSC Game World a annoncé, dès le début de l’invasion, que la date de sortie de S.T.A.L.K.E.R.2 : Shadow of Chernobyl est repoussée.  

J’étais très déçu de cette décision à l’instar de plusieurs joueurs, mais la priorité est autre pour le moment. Aucune date n’a été communiquée pour la nouvelle date de sortie. La Russie est bannie de certains jeux d’ailleurs. 

Quel est l'impact de la situation en Ukraine pour l'industrie du jeu vidéo 1

L’impact de cette guerre a même touché des jeux qui ont déjà été lancés, comme par exemple les jeux de géographie. Dans ce contexte, l’équipe nationale de Russie et celle de la Biélorussie seront retirés prochainement de FIFA 2022 et NHL 2022. En outre, les clubs russes figurant sur ces jeux seront aussi éliminés.  

Impossible donc de jouer avec le Spartak Moscou ou Lokomotiv Moscou. C’est EA Sports qui a annoncé cette nouvelle il y a quelques jours. Je m’attendais à cette décision suite au bannissement de la Russie des qualifications pour la prochaine Coupe du monde par la FIFA. 

Des tournois impactés 

J’attendais avec impatience la 3ème semaine du Valorant, mais la situation en Europe de l’Est a tout bouleversé. En toute logique, plusieurs tournois de jeux vidéo ont été annulés ou du moins suspendus. Le combat continue en dehors du terrain et l’Ukraine a demandé l’exclusion de tous les joueurs russes des compétitions eSport.  

De plus, il y aurait des voix qui insistent sur le blocage des comptes PlayStation et Xbox russes. Au cas où ces requêtes deviennent une réalité, c’est tout le monde du jeu vidéo qui sera bouleversé. 

Délocalisation de plusieurs studios 

Si la guerre continue encore en Ukraine, il ne sera pas étrange de voir plusieurs studios de développement de jeux vidéo quitter le pays. Ubisoft a déjà arrêté son activité à Kiev et à Odessa. Le communiqué publié par le développeur recommande à ses employés de rester à l’abri pour l’instant. Néanmoins, je pense que cette situation ne pourra pas tenir longtemps. En effet, l’arrêt de l’activité pour plusieurs mois aura un impact catastrophique sur les finances de ces entreprises. La plupart des studios a aussi versé diverses sommes afin de soutenir ses employés et le peuple ukrainien en général.  

Pour conclure 

Ces derniers mois, j’ai tant attendu la sortie de S.T.A.L.K.E.R.2 : Shadow of Chernobyl mais aussi celle d’Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp. Plusieurs autres joueurs sont aussi dans cette situation. Malheureusement, le conflit en Ukraine va nous obliger à attendre encore.  

Leave a Reply